› L’EMAIL MARKETING : EFFICACITÉ ET RENTABILITÉ

[2017] 82% des Français considèrent l’email comme le premier canal de communication dans les 10 prochaines années, devant le sms (77%) et Facebook (75%)…
Source Morar Consulting
————————————————————————————————————————————————————
L’email marketing est un des canaux les moins coûteux et les plus efficaces pour acquérir de nouveaux clients, fidéliser sa clientèle et développer son image de marque. Rationnellement la simple possibilité de pouvoir atteindre de tels objectifs assure à l’email marketing d’être incontournable aujourd’hui et lui prédit, comme le montre la récente étude de Morar consulting, un renforcement significatif dans les 10 ans à venir.
Seulement voilà si il est efficace et rentable l’email marketing n’en demeure pas moins exigeant et comme de nombreuses disciplines marketing, se nourrit d’organisation et d’anticipation.
Pas de salut sans ces 2 principes. En effet, mal maîtrisés ces points fondamentaux sont les principales causes des déconvenues que l’on peut observer en matière de stratégie emailing. Principalement dans les TPE / PME pour lesquelles il peut s’avérer complexe de s’investir réellement dans la mise en place et le développement d’une stratégie emailing gagnante alors même qu’elle constitue, pour ces même TPE / PME, une arme redoutable tant au niveau de sa rentabilité que de son efficacité. C’est pourquoi, il convient d’ajouter aux avantages premiers de l’email marketing que sont la rentabilité et l’efficacité, l’avantage d’une grande flexibilité.
Une capacité d’adaptation remarquable à son contexte d’utilisation. Qu’on se le dise, bien que généralement mieux maitrisé par les Amazon et consorts, l’emailing n’est pas la chasse gardée des grands groupes.

› L’EMAILING : SERVIR LES SOCIÉTÉS ET MARQUE DE TOUTES TAILLES.

De part sa nature digitale l’email comme les autres discipline e-marketing est en capacité non seulement de s’adapter à tout type d’entreprise mais à tout type d’environnement-cible BtoB / BtoC. De quoi battre la lande pour ceux qui en doutais encore…

Fort de son succès en partie issu de sa grande flexibilité, l‘email marketing parle donc en milliard et millions s’agissant du nombre de mail envoyé ou du chiffre d’affaire annuel généré. C’est un fait, pour mémoire nous recevons en moyenne 39 email par jour dont la majorité sont des emails commerciaux. Du mail en veut tu ? en voilà ! alors mieux vaut se montrer précis dans sa stratégie si l ‘on veut réussir et atteindre son objectif.

Email D@Ta : AFFÛTER VOS FICHIERS !

Véritable enjeu pour les entreprises, la collecte et l’analyse des flux informationnels sont aujourd’hui placés au coeur des  stratégie. L’emailing n’y déroge pas. Les emails que vous recevez sont donc, aujourd’hui, de plus en plus personnalisés, se doivent de répondre à vos envies et anticiper vos besoins.

Centre de données“Pour créer des messages qui touchent votre audience vous devez connaitre leurs centres d’intérêt“
Nate Elliott VP / Principal analyst – Forrester

Selon l’étude Gartner relayée par Monetate, l’emailing personnalisé déclenche 72% d’ouverture en plus et accroît le taux de conversion de 33% en moyenne.

Les flux informationnels étant d’un volume jamais atteint (pour mémoire la quantité de données produites par nos sociétés en 2 jours équivaut à la totalité des données produites depuis que l’homme existe) il est donc indispensable d’analyser puis d’organiser ces données afin de mieux les exploiter. Autrement dit se débarrasser des données inutilisables pour ne conserver que des informations qualifiées, pertinentes, et fiables permettant de créer pour chacun un parcours utilisateur unique, par une connaissance précise ainsi que par l’analyse prédictive. Dès lors, le parcours digital de chaque individu se veut unique et authentique, tout comme lui.

Tout est dit, la guerre des données à bel et bien lieu et elle ne fait que commencer.

L’email marketing annoncé souvent mort, toujours en expansion constitue l’un des canaux de communication professionnels les plus efficace de nos sociétés moderne. A condition d’en faire bon usage

Ne somme nous pas tous des cibles ?